Comment contrôler le temps d’écran des enfants ?

Voici des conseils pour limiter le temps que vos enfants passent devant un écran malgré l’omniprésence de la télé, des portables et des ordinateurs dans notre quotidien.

Les écrans peuvent avoir une influence négative sur le développement de vos enfants. Faut-il pour autant les interdire totalement ? Non, il suffit d’être vigilant et de mettre en place quelques règles simples.

 

Retrouvez tout le contenu de cet article en vidéo :

3 moyens de contrôler la durée d’exposition au petit écran

C’est bien joli tout ça, mais la télévision fait partie de l’équipement de la maison. Alors comment faire pour que mes enfants ne la regardent pas trop ? Quand je discute de ce sujet avec les parents de mes clients, je donne 3 astuces.

Limiter le nombre de téléviseurs

La première, consiste à limiter le nombre de télés dans la maison. Pour l’enfant, une seule télé suffit dans le domicile. En tout cas, il faut éviter à tout prix d’en mettre une dans sa chambre.

Réglementer l’usage de la télévision

Il est bon de réduire l’usage de la télé à 5 heures par semaine. Avant 3 ans, il vaudrait mieux que l’enfant ne soit pas trop au contact des écrans. Évidemment, ce n’est pas un drame s’il a passé quelques minutes devant un écran !

Créez des règles qui déterminent les créneaux horaires et les jours où la télé est autorisée à la maison. Chaque famille peut inventer les siennes. Dans certaines familles, par exemple, c’est « Jamais de télé le matin » (c’est-à-dire entre le réveil et le repas du midi). N’oubliez pas que cela détruit l’attention nécessaire à l’école.

On peut dire aussi « Pas de télé le mardi, le jeudi ni le samedi », des jours où, pour toute la famille, le téléviseur reste éteint. On peut alors consacrer les soirées à la lecture ou aux jeux de société. Cette règle a le mérite de casser des routines du type « je rentre, j’allume la télé », avant même de savoir quel est le programme.

Chaque famille peut choisir ses règles, en gardant en tête que le but est de limiter le nombre d’heures passées devant la télé et d’apprendre aux enfants à s’amuser sans.

Précision importante : n’attendez pas que le nombre d’heures de télé pose problème pour instaurer ces règles. Ne vous dites pas : « Oh non, ça va, nous n’avons pas besoin de ces limites, Kevin ne la regarde pas trop ».

C’est justement maintenant que les règles seront très faciles à mettre en place, puisqu’il ne la regarde pas encore trop. Il s’apercevra à peine de la nouvelle règle. Une fois que cette dernière sera instaurée, elle sera considérée comme « normale ». Au contraire, revenir en arrière et limiter la télé alors que l’enfant s’est habitué à passer ses journées devant le petit écran, ce sera plus compliqué à mettre en place.

Offrir des alternatives à la télévision

Les parents me disent souvent : « À la maison, il joue peu tout seul ». Pourtant, en classe, en maternelle notamment, quand on sort des jeux chaque matin sur les tables et que l’on fait attention à les faire varier, les mêmes enfants jouent avec plaisir. C’est là qu’est l’astuce : sortir les jeux.

Concrètement, cela veut dire que lorsque l’enfant rentre de l’école, il doit trouver, tout prêt, déballé sur la table, par exemple, le lundi de la pâte à modeler, le mardi un puzzle, etc.

Les portables ne sont pas indispensables pour les enfants

Il est bon de retarder au maximum l’acquisition d’un téléphone portable, même si votre enfant en réclame un. Avant le collège, au minimum, il n’en a pas réellement besoin. Il n’est pas encore assez autonome pour que ce soit nécessaire.

S’il a déjà un portable, vous pouvez tout simplement l’enlever le soir, afin de préserver la qualité de sommeil de votre enfant.

Limiter l’utilisation de l’ordinateur

On pourrait penser qu’Internet va rendre l’enfant plus intelligent grâce à l’accès à un grand ensemble de données. En fait, les enseignants s’aperçoivent que les enfants ont des difficultés à chercher une information sur Internet en mettant des mots bien ciblés. De toute façon, il y a trop d’infos à gérer pour eux, ce qui les lasse rapidement.

Enfin, ils ne passent que 15 minutes par jour sur Internet pour le travail et 1h30 pour un usage récréatif : Facebook, Instagram et autres réseaux sociaux.

Prendre des précautions indispensables

Il est important de demander aux enfants les sites qu’ils visitent.

Il est aussi bon de limiter le nombre d’heures de connexion, de ne pas avoir d’ordinateur dans la chambre, et de mettre un contrôle parental, souvent gratuit.

Donnez des conseils à vos enfants, de ne pas donner son nom, son adresse, son numéro de téléphone, car on ne sait pas qui est derrière son écran.

Montrez l’exemple !

Ma compagne me raconte que, parfois, dans les conseils de classe ou même en classe, certains professeurs consultent leurs portables. Ce que l’on interdit de faire aux élèves. Évidemment, il est difficile ensuite de faire appliquer la règle. Les enfants agissent, souvent, en imitant les adultes. Aussi, vous devez montrer l’exemple.

Vous pouvez éviter de manger avec la télé allumée, car elle ne favorise pas le dialogue. Le repas est un moment spécial, qui permet de résoudre parfois certains conflits et d’écouter votre enfant raconter sa journée à l’école.

Montrez à vos enfants que vous êtes capable, par moment, de vous passer de votre portable ou de votre ordinateur.

Conclusion

Heureusement, il existe des actions qui sont menées dans certaines écoles pour se sevrer des écrans, telles que Le Défi des 10 jours sans écrans. Il faut maintenir la consommation à moins de 5 heures par semaine après.

C’est inspiré d’une expérience de Thomas Robison de l’université de Stanford.

Cela a été fait en France, aux États-Unis et au Québec, par des écoles et des associations de parents d’élèves. On demande aux parents et aux enfants de se passer d’écrans pendant 10 jours.

On a remarqué ensuite des effets sur l’obésité et une réduction de 40 % de la violence verbale et physique.

Défi de l’école :

École Ziegelwasser à Strasbourg.

10 Jours Sans Ecran - France 2 - 01 par occe67

 

Enfin, comme je le dis souvent, les beaux discours ne remplacent pas l’action.

Je vous invite donc à vous lancer un défi de 10 jours sans écran, et à voir les effets que cela aura sur votre enfant.

Votre livre gratuit : Comment donner confiance en soi à votre enfant ?

 
 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire