5 astuces pour être optimiste

Dans cet article, vous allez découvrir 5 clefs pour développer votre optimisme !

On dit souvent que les Français sont des pessimistes !

En France, une personne optimiste peut être méprisée et considérée comme naïve.  Dans l'inconscient collectif français « pessimisme » et « intelligence » sont étroitement liés.

Ce qui n'est pas le cas dans d'autres pays.

 

 

D'ailleurs, le psychologue et psychanalyste Alain Braconnier appelle « optimisme de l’illusion », un optimisme niais qui consiste en un mélange de déni de la réalité et de méthode Coué.

Quelqu'un d'optimiste peut être considéré comme une personne avec un manque de lucidité et d'intelligence. Cette  pensée est mise en lumière chez Candide de Voltaire où il affiche une caricature et une critique de l'optimiste.

Et pourtant, si vous arrivez à concilier intelligence, esprit critique et optimisme cela produit des bienfaits énormes dans votre vie quotidienne.

Car l'optimisme, c'est bon pour le moral et vous amène tout droit au bonheur !

Alain Braconnier vous propose cinq astuces pour apprendre à être optimiste.

Et en fin d'article, un test vous attend en bas de page, pour mesurer votre niveau optimisme/pessimisme.

Voici les 5 astuces pour devenir un parfait optimiste !

1- Booster la pensée positive.

L'optimisme réaliste sert vos projets présents et vos ambitions futures parce que la pensée positive nous met dans une attitude d'anticipation et d'action.

La pensée positive se traduit aussi par des actions et des comportements positifs face aux difficultés de l'existence. On ne se laisse pas abattre par le problème, mais on recherche  plutôt du soutien et des informations pour régler le problème.

Pour en savoir plus cliquez sur pensée positive :

La pensée positive c’est surtout penser autrement !

2- Quitter la position de victime

Il n'est pas toujours facile de bien réagir et d'être optimiste face à un événement douloureux ou une ambiance familiale difficile.

Alors voici 3 pistes que suivent les optimistes :

  1. Penser le futur en faisant des projets : imaginer des situations heureuses et des expériences positives, élaborer une stratégie, faire des choix permet de faire barrage au stress et d'améliorer son image et donc sa confiance en soi et dans l'avenir
  2. Essayer de voir le côté positif d'une événement au lieu de passer tout son temps sur le côté négatif.
  3. Raisonner et ne pas se laisser uniquement guider par ses émotions permet d'équilibrer émotion et pensée et d'arrêter de subir.

On peut quitter la position de victime en agissant et se posant la question « Que puis-je faire maintenant ? »

3- S'adapter et s'approprier la réalité

Derrière chaque problème se cache souvent une opportunité qu'il faut rechercher.

Mais, avant cela, il est important de s’accorder du temps pour digérer la nouvelle situation (échec, retard, maladie...) et les émotions qu’elle déclenche.

L’optimisme intelligent met au centre des réflexions la réalité, sans aucun déni, ni refoulement des émotions négatives.

Par exemple, une situation de chômage, dans un premier temps très mal vécue peut permettre de rebondir. Cela peut ouvrir la porte à la création d'une entreprise ou une formation à un nouveau métier...

Ensuite, il est important de se poser les bonnes questions : "qu'est-ce que cet échec m’a appris sur moi et sur mon entourage ? Quelles sont les améliorations que je peux apporter à ma situation ? Quelles sont les perspectives qui s'ouvrent à moi (changer de vie ou de métier) ?"

Porter un regard différent sur la vie permet de lâcher prise et de surmonter l’événement difficile. Si l'on reste pessimiste, on a tendance à ressasser le problème et on peut s'enfoncer dans la dépression ou l'inaction.

4- Laissez de côté les regrets et le passé

Votre pessimisme peut avoir un lien étroit avec le passé à travers des blessures psychologiques, des échecs, qui ont des répercussions sur la confiance et l'estime de soi.
Il est important de privilégier le laisser-aller et les moments heureux de l'enfance et les évoquer avec ses proches, en feuilletant les albums photos...

Il faut dire bye bye aux regrets en recontextualisant ce qui vous préoccupe.

Pourquoi cette situation me fait souffrir, à quel moment, puis je réaliser ce projet aujourd'hui même si je l'ai raté quand j’étais ado, qu’est-ce que cette réussite m'apporterait, suis-je certain de vouloir le faire ? ...

Toutes ces questions vont vous permettre de reprendre pied dans la réalité et de booster votre vie.

5- Profiter de chaque moment de sa vie

CARPE DIEM ! L’optimisme vous pousse à sortir, aimer, faire des études, passer un concours, prendre des décisions, lutter, savourer la beauté de la nature, et donc au final avoir confiance en soi.
Il est important de prendre le temps de penser, de questionner, de s’informer, d’imaginer et de rêver au lieu de sauter aux conclusions, de généraliser ou d’user de préjugés et de certitudes.

Et voici pour terminer un test pour savoir si vous êtes optimiste ?

Test psychologie 

Savourez ces livres sur l'optimisme :

            

    

 

N'oubliez pas !

 

Un livre gratuit pour gérer votre stress !

1 réponse

  1. Paulino
    Ça tombe bien surtout en ce moment où je reprends mon écriture. Merci, pour ces conseils.. Paulino

Ajouter un commentaire