Votre enfant vous rapporte parfois qu’il se fait insulter. Découvrez une manière simple d’aider votre enfant à se protéger face à la violence verbale des plus grands ou des harceleurs.

Il revient de l’école en pleurs et commence à perdre confiance en lui. Vous en avez marre et vous ne savez pas quoi faire. Peut-être même a-t-il peur d’aller en classe ou dans la cours de récréation ?

Que faire face à la souffrance de votre enfant à l’école ?

Bien sûr il est important d’en parler avec lui et le directeur de l’école pour faire cesser le harcèlement.

Mais s’il existait une solution toute simple à mettre en pratique tout de suite pour stopper ces insultes ?

Et si votre enfant pouvait avoir une arme pacifique pour se défendre !

Je vais vous enseigner une technique qui me vient tout droit d’une pédopsychiatre, Gisèle Georges, et qui va considérablement changer la vie de votre enfant.

Il va suffire qu’il réponde « et alors ? » lorsqu’on l’insulte. C’est simple non ?

Un élève dit à votre enfant : « tes chaussures sont moches » ou « t’as vu tes cheveux ? » Ce dernier n’a qu’à répliquer : « Et alors ? ».

Ce n’est pas non plus une méthode miracle pour résoudre toutes les formes de violence à l’école.

Néanmoins, comme vous allez le constater, cela vaut vraiment la peine d’essayer !

Pourquoi est-ce que cette technique aide votre enfant à se défendre contre les insultes ?

Les critiques et les remarques désagréables ont pour objectif de blesser votre enfant. En s’entendant rétorquer : « et alors ? », l’élève harceleur ne sait plus quoi dire.

Il s’aperçoit que sa tentative d’être méchant a échoué. Par conséquent, il est surpris et déstabilisé. Il constate que l’insulte glisse sur son souffre-douleur sans l’atteindre.

En quelque sorte, le « et alors » crée une bulle protectrice autour de l’enfant victime de l’insulte.

Les témoignages reçus dans mon cabinet me l’ont confirmé depuis : le simple fait de prononcer cette petite phrase redonne à l’enfant confiance en lui.

C’est un moyen de prendre le dessus sur l’agresseur sans être violent.

Par la suite, en se rendant à l’école, l’enfant ne craindra plus d’être insulté. Il sera conscient d’avoir un moyen efficace d’affronter les injures.

Vous allez véritablement lui donner un outil  pour  faire face aux insultes et celles-ci finiront par s’atténuer, et même disparaître.

Vous avez des doutes ? Alors regardez cette vidéo !

 

4 Comments

  1. Meda mama marie 17 juin 2017 at 0 h 26 min

    Non très bonne vidéo j’ai été édifiée

  2. therapie 18 juin 2017 at 16 h 11 min

    Je vous remercie beaucoup pour votre commentaire et j’espère qu’il vous a aidé !

  3. Anna 25 juin 2017 at 19 h 04 min

    C’est un très bon conseil. Merci beaucoup!

  4. damepingouin 25 juin 2017 at 19 h 40 min

    Bon bah j’vais tenter avec mes gars, merci du tuyau

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *