Votre enfant vous rapporte parfois qu’il se fait insulter. Découvrez une manière simple d’aider votre enfant à se protéger face à la violence verbale des plus grands ou des harceleurs.

Il revient de l’école en pleurs et commence à perdre confiance en lui. Vous en avez marre et vous ne savez pas quoi faire. Peut-être même a-t-il peur d’aller en classe ou dans la cours de récréation ?

Que faire face à la souffrance de votre enfant à l’école ?

Bien sûr il est important d’en parler avec lui et le directeur de l’école pour faire cesser le harcèlement.

Mais s’il existait une solution toute simple à mettre en pratique tout de suite pour stopper ces insultes ?

Et si votre enfant pouvait avoir une arme pacifique pour se défendre !

Je vais vous enseigner une technique qui me vient tout droit d’une pédopsychiatre, Gisèle Georges, et qui va considérablement changer la vie de votre enfant.

Il va suffire qu’il réponde “et alors ?” lorsqu’on l’insulte. C’est simple non ?

Un élève dit à votre enfant : “tes chaussures sont moches” ou “t’as vu tes cheveux ?” Ce dernier n’a qu’à répliquer : “Et alors ?”.

Ce n’est pas non plus une méthode miracle pour résoudre toutes les formes de violence à l’école.

Néanmoins, comme vous allez le constater, cela vaut vraiment la peine d’essayer !

Pourquoi est-ce que cette technique aide votre enfant à se défendre contre les insultes ?

Les critiques et les remarques désagréables ont pour objectif de blesser votre enfant. En s’entendant rétorquer : « et alors ? », l’élève harceleur ne sait plus quoi dire.

Il s’aperçoit que sa tentative d’être méchant a échoué. Par conséquent, il est surpris et déstabilisé. Il constate que l’insulte glisse sur son souffre-douleur sans l’atteindre.

En quelque sorte, le « et alors » crée une bulle protectrice autour de l’enfant victime de l’insulte.

Les témoignages reçus dans mon cabinet me l’ont confirmé depuis : le simple fait de prononcer cette petite phrase redonne à l’enfant confiance en lui.

C’est un moyen de prendre le dessus sur l’agresseur sans être violent.

Par la suite, en se rendant à l’école, l’enfant ne craindra plus d’être insulté. Il sera conscient d’avoir un moyen efficace d’affronter les injures.

Vous allez véritablement lui donner un outil  pour  faire face aux insultes et celles-ci finiront par s’atténuer, et même disparaître.

Vous avez des doutes ? Alors regardez cette vidéo !

 

4 Comments

  1. Meda mama marie 17 juin 2017 at 0 h 26 min

    Non très bonne vidéo j’ai été édifiée

  2. therapie 18 juin 2017 at 16 h 11 min

    Je vous remercie beaucoup pour votre commentaire et j’espère qu’il vous a aidé !

  3. Anna 25 juin 2017 at 19 h 04 min

    C’est un très bon conseil. Merci beaucoup!

  4. damepingouin 25 juin 2017 at 19 h 40 min

    Bon bah j’vais tenter avec mes gars, merci du tuyau

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.