Comment calmer une angoisse persistante ?

Vous êtes en proie à une angoisse persistante.

La méditation, la remise en question de vos pensées négatives, les méthodes de relaxation par la respiration…

Vous avez tout essayé, en vain. Alors, comment surmonter votre angoisse ?

La technique – simple et très efficace – que je m’apprête à vous donner me vient du psychiatre et psychothérapeute Christophe André. Elle repose sur une analogie entre l’angoisse à la baïne.

L’angoisse rebelle et le courant marin

Connaissez-vous l’existence des baïnes ? Ces courants forts sont des pièges redoutables à l’origine de nombreuses noyades chaque année.

Lorsqu’un nageur est confronté à une baïne, il ne doit surtout pas lutter. En effet, nager à contre-courant, c’est prendre le risque de s’épuiser à faire du sur-place, voire de s’éloigner davantage de la côte.

Au contraire, il faut se laisser porter par le courant car les baïnes ramènent les nageurs et les objets sur le rivage. Contrairement aux apparences, cette méthode est donc la moins dangereuse.

Vous pouvez maintenant assimiler votre angoisse à une baïne. Ce n’est pas agréable mais ce n’est qu’un moment difficile à passer. Mieux vaut économiser vos forces et garder la tête hors de l’eau jusqu’à ce que vous puissiez rejoindre la plage.

Accepter l’angoisse persistante

Lorsque j’ai commencé à exercer ce métier, j’étais souvent angoissé, en particulier le matin. Comme vous, j’essayais, par exemple, de faire de la méditation.

Sans succès. Et puis la comparaison de Christophe André m’a beaucoup aidé.

Plutôt que de batailler contre le courant, mieux vaut naviguer avec lui. Concrètement, cela signifie que vous allez vous dire : « maintenant, mon angoisse persiste.

J’ai voulu la calmer mais je n’y arrive pas. Alors, je vais essayer de passer une journée normale malgré tout ».

Bien sûr, votre angoisse va vous accompagner. Vous continuerez d’avoir peur et d’être inquiet.

Et puis, à un moment donné, vous ne serez plus confronté au courant marin. Vous serez sain et sauf sur la plage. L’angoisse sera partie. Elle aura disparu.

L’angoisse persistante est un phénomène passager

Ces sentiments désagréables sont aussi imprévisibles et éphémères que les courants marins. Oui, votre angoisse vous tourmente. Oui, vous passez un moment difficile.

Mais essayez de vivre votre journée comme si tout allait bien. Parfois, quand on se sent impuissant face à l’angoisse, mieux vaut faire avec elle.

Maintenant, je suis moins angoissé et moins stressé qu’auparavant. Je connais les méthodes efficaces pour calmer une angoisse persistante.

Cependant, par le passé, j’ai pu m’apercevoir que la stratégie suggérée par Christophe André était assez facile à mettre en place et qu'elle fonctionnait réellement.

Je vous invite donc à essayer, vous aussi, de soulager l’angoisse persistante ainsi.

Pensez aux baïnes et tachez d’avancer tranquillement, sans laisser l’angoisse vous paralyser, vous submerger ou vous noyer. C’est ce que je vous résume dans cette vidéo.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire