Comment calmer rapidement une angoisse nocturne ?

Suite à un réveil nocturne, l’angoisse vous envahit et vous empêche de retrouver le sommeil.

Découvrez comment calmer rapidement cette attaque de panique nocturne.

Vous pouvez souffrir d’une angoisse nocturne à tout âge, même sans avoir vécu de crise d'angoisse durant la journée.

Comprendre ce qui se produit dans votre corps à ce moment-là peut déjà vous permettre de passer une nuit plus reposante.

Reconnaître une crise d’angoisse nocturne

L’angoisse nocturne est un trouble du sommeil qui apparaît brutalement durant la nuit. Vous vous réveillez et, soudain, tel problème vous revient en mémoire. Un souci financier, professionnel ou encore familial, accapare vos pensées.

Parfois ce n’est qu’une contrariété mineure mais vous l’amplifiez. À force de la ressasser, vous n’arrivez plus à dormir.

Ce phénomène pénible peut s’accompagner de symptômes physiques liés à la peur de ne pas vous sortir de cette situation, comme des difficultés à respirer ou des palpitations.

Insomnie et angoisse nocturne

Pendant ce temps, les minutes puis les heures passent. Il est 2 heures du matin, vous ne dormez toujours pas. Voilà qu’il est 3 heures, vous allez être épuisé demain.

Maintenant il est 4 heures, votre journée va être insupportable… Et le lendemain, vous êtes fatigué, irritable, de mauvaise humeur...

Il arrive même qu’un cercle vicieux se mette en place. Par crainte de vivre une crise d’angoisse nocturne, vous devenez anxieux avant de vous coucher.

Vous développez alors une angoisse du soir qui peut provoquer une insomnie.

Pensées négatives, mélatonine et sommeil

Vers 3-4 heures du matin, la sérotonine, neurotransmetteur impliqué dans le sommeil et la régulation de l’humeur, fabrique de la mélatonine. C’est l’hormone du sommeil. Son rôle est de diminuer l’activité de votre corps pour favoriser votre endormissement.

Par conséquent, durant cette période de la nuit, il vous est difficile de réfléchir de façon rationnelle. C’est ainsi que vous vous mettez à ruminer les pires scénarios, alimentant ainsi le stress et l’anxiété.

Des méthodes pour calmer une angoisse nocturne

Votre déprime est liée à une hormone. Maintenant, vous en êtes informé alors essayez de dédramatiser. Rappelez-vous qu’au lever du jour, la situation vous paraîtra moins grave.

Quant à votre peur de passer une journée catastrophique, il vous est sans doute déjà arrivé de dormir peu et d’être néanmoins efficace.

À l’inverse, une nuit longue n’est pas toujours réparatrice. Faire une fixation sur l’heure affichée risque simplement d’accentuer vos difficultés à dormir.

Au lieu de cela vous pouvez, par exemple, prendre un livre et bouquiner jusqu’à ce que le sommeil revienne.

En revanche, attention à ne pas avoir recours aux écrans car leur lumière est néfaste pour votre sommeil et votre horloge biologique.

Par ailleurs, l’utilisation d’une méthode de respiration – la cohérence cardiaque – peut aider à diminuer une angoisse nocturne et améliorer votre sommeil.

Pourquoi l'angoisse et l'anxiété sont plus fortes la nuit ?

Retrouvez un résumé de cet article dans la vidéo ci-dessous.

2 réponses

  1. edith jouandekervenoael
    merci pour votre article tres intéréssant bonne soirée à vous!
  2. therapie
    Je vous remercie Alexandra pour votre commentaire, cela me fait plaisir. Bonne continuation.

Ajouter un commentaire