Comment se libérer d’une émotion négative ?

 

« Je n’aurais pas dû faire ça »  « Je suis incapable de... »   « Pourquoi m'a-t-il dit cela ? »  « Il ne m'a pas dit bonjour aujourd'hui, il m'en veut ? » Dans cet article, vous allez apprendre à vous libérer de toutes ses émotions négatives !

 

Toutes ces petites phrases nocives et toxiques que nous ruminons à longueur de journée, nous hantent parfois pendant plusieurs jours, et même la nuit !

Ces phrases tournent en boucle dans notre tête et nous font du mal ; résultat : perte de confiance en soi, peur de passer à l'action, anxiété, ce qui mène parfois à la dépression

Ici, nous allons apprendre à nous libérer d'une émotion négative !

Connaissez-vous le concept GRIMPA ?

Les émotions négatives sont créées par une distorsion cognitive (ou erreur de pensée), un concept défini, en 1967, par le psychiatre américain Aaron Temkin Beck.

Il a élaboré 6 principes connus sous l'acronyme GRIMPA

G : Généralisation qui consiste à tirer une conclusion générale à partir d'un fait ponctuel. "On ne m'a pas dit bonjour ce matin, donc je ne suis pas une personne sympathique".

R : Raisonnement dichotomique qui évalue les situations et les relations à partir de deux critères extrêmes : bien ou mal, jamais ou toujours, noir ou blanc... . "Si elle ne m'a pas dit bonjour ce matin, c'est qu'elle est fâchée contre moi".

I : Inférence arbitraire qui tire une conclusion négative à partir d'un fait : "il a froncé les sourcils, c'est qu'il n'a pas aimé mon intervention".

M : Maximalisation du négatif et minimisation du positif, c'est donner trop d'importance au négatif et très peu au positif.

P : Personnalisation : quand on se sent responsable du comportement des autres : "c'est de ma faute s'il sent mal"

A : Abstraction sélective consiste à ne se fixer que sur l'élément négatif et à ne pas voir le positif.

En effet, le cerveau a plus tendance à donner la priorité au négatif. Eh oui, il est comme ça notre cerveau !

Comment se libérer d'une émotion négative ?

Repérer, comprendre et accepter les pensées et émotions négatives est déjà un grand pas pour parvenir à être mieux.

Pour parvenir à se libérer des émotions négatives, nous avons besoin d'apprendre à les écouter sans les enfouir, car sinon elles peuvent ressortir puissance 10 et toujours au mauvais moment (on se met à pleurer au travail, par exemple).

Voici quelques conseils pour dire bye-bye aux émotions négatives : j'identifie mes croyances

Les émotions négatives se traduisent systématiquement par des sensations physiques : gorge nouée, sueur froide, palpitations...

De ce fait, avons besoin de revenir à l'origine de l'émotion négative, et de cibler la phrase ou pensée négative, qui revient en boucle dans la tête. La pensée négative est toujours la source de l'émotion négative.

Par exemple :

  • On ne m'aime pas
  • Pour être heureux, on doit se faire aimer

D'où vient cette règle de vie ou cette croyance ?

Elles sont dues à ce que nous avons vécu et à notre éducation. Cependant, passer trop de temps dans notre passé, va nous faire perdre du temps. Il existe un moyen beaucoup plus efficace.

Nous n'allons pas tenter de nier les émotions négatives, mais au contraire de les accepter pleinement.

Puis ensuite déconstruire ce système de croyances fausses pour le remplacer, par un autre plus performant et efficace.

Pour cela, il est utile d'inscrire la croyance négative sur un papier et de la remettre en question autant de fois que vous le pouvez pour gagner en automatisme et que cela devienne une seconde nature !

Voici un lien vers un exercice qui va vous être utile :

Comment mettre à distance ses pensées négatives ?

Cet entraînement mental va apprendre au cerveau, à se focaliser beaucoup plus sur le positif. Ce qui va permettre de se libérer de l'émotion négative.

L'aide d'un psy spécialisé en thérapie comportementale est souvent utile, et quelques séances suffisent pour mettre le doigt sur les problèmes et apporter une solution efficace.

Source :
Psychologies Magazine – Octobre 2013

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire