Vous souffrez des crises de panique ou d’angoisse ? Vos symptômes vous donnent l’impression d’avoir une crise cardiaque ? Plus vous stressez et plus vous paniquez ?

Rassurez-vous votre esprit et votre corps vous envoient, sûrement, un message trompeur ! 

Dans  cet article, vous allez apprendre à distinguer une crise de panique d’une crise cardiaque.

Je vous comprends, les symptômes physiques des crises d’angoisse peuvent être tellement convaincants !  Ils vous persuadent que vous allez mourir d’une crise cardiaque ou d’un infarctus du myocarde.

Vous êtes nombreux à partager ce sentiment.

En consultation, mes clients me parlent souvent de cette idée de mort imminente !

Et plus ils y pensent, moins ils se calment et plus ils paniquent. C’est très angoissant en effet !

Mais mon but est de vous aider à mettre de la distance avec cette idée afin de mieux réguler une grosse crise d’angoisse.

Voyons ensemble  comment  vous pouvez reconnaître la différence entre troubles cardiaques et trouble panique.

Vous n’avez pas envie de lire ? Alors dans ce cas vous pouvez retrouver l’article sous forme de vidéo :

Crise de panique, crise d’angoisse ou attaque de panique ?

Toutes ces expressions décrivent la même souffrance psychologique et physique.

Le degré de souffrance va dépendre de l’intensité des sensations désagréables que vous allez ressentir, de leurs répétitions et de votre manière de les vivre.

Une attaque de panique (ou trouble panique) correspond à une crise d’angoisse aiguë.

La perte de contrôle est telle que vous pouvez avoir le sentiment de devenir fou.

Votre mal-être psychologique entraîne un mal-être physique et nous allons voir quels en sont les symptômes.

Quels sont les principaux symptômes d’une crise de panique ?

D’un point de vue médical, la panique entraîne des palpitations, le sentiment d’étouffer, un malaise thoracique (douleur dans la poitrine), des sueurs, parfois des picotements dans les jambes, les mains, les doigts, etc.

Bref, un ensemble de sensations physiques pouvant rappeler un malaise cardiaque. C’est bien là le problème !

Cette crise peut survenir dans votre vie quotidienne, au travail, en voiture, au supermarché … Il n’y a souvent aucune raison apparente.

Alors c’est vrai que cela ressemble à un problème cardiaque !

Cependant durant l’attaque de panique, la douleur fait des va-et-vient. Elle n’est pas constante. En général, ces symptômes sont les plus intenses au bout de 10 minutes en moyenne.

Mais cela vous inquiète terriblement, non ? Et vous vous dites, « mais cela pourrait être réellement une crise cardiaque et ce serait dangereux de passer à côté ».

Vous avez peut-être même déjà fini, comme certains de mes patients, aux urgences pour vous entendre dire  » Vous n’avez rien, tous les examens sont bons ».

Alors vous demandez au médecin  » mais, alors qu’est-ce qui m’est arrivé ?  » Et en bon urgentiste, habitué à ce genre de problème, il vous répond  » des crises d’angoisse, je vais vous prescrire un traitement qui vous calmera ».

Il va vous prescrire un anxiolytique ou si vous préférer un calmant ! Et cela vous faire effet !

Vous allez rentrer chez vous, temporairement rassuré et plus détendu.

Mais vous a-t-il appris à faire la différence entre ces deux problèmes ? Il est fort probable qu’il n’ait pas eu le temps, vu l’encombrement des lieux !

Alors, je vais prendre le temps de vous l’expliquer !

Pas de panique, c'est une crise d'angoisse !

Comment savoir si c’est une crise cardiaque ?

Dans le cas d’une crise cardiaque, la douleur est lancinante.

On la ressent principalement au centre de la poitrine, mais elle envahit aussi le bras gauche ainsi que le dos. Dans les crises de panique, on peut ressentir des picotements et des fourmillements dans tout le corps.

Cette souffrance peut même irradier dans les épaules, le cou et la mâchoire, au niveau des articulations. Elle ne faiblit pas et reste intense.

Et c’est là, la grosse différence !

Rappelez-vous, dans la crise de panique, la douleur va et vient !

Certaines parties du corps seront plus ou moins sensibles selon les individus, mais la douleur est toujours forte, paralysante.

En revanche, la crise cardiaque ne provoque pas de sensation d’étouffement. Vous arrivez à respirer même si vous êtes incapable d’entreprendre une activité.

Mais de toute façon, je vous encourage à consulter votre médecin si vous craignez d’avoir une crise cardiaque, ou si vos attaques de panique se répètent.

Crise de panique crise d’angoisse ou crise cardiaque : votre médecin traitant, va-vous aider aussi à faire la différence.

Crise de panique, crise cardiaque, faire la différence pour se calmer.Des examens de santé permettront d’éliminer les causes autres que psychosomatiques et de poser un diagnostic.

Si les symptômes évoquent un arrêt cardiaque, appelez une ambulance immédiatement !

Cependant, s’il s’agit bien d’angoisse, tâchez d’en avoir conscience au moment de la crise.

Dites-vous : je ne suis pas en train de mourir, c’est une crise de panique.

On ne meurt pas d’une crise de panique, sauf si vous avez de gros problèmes cardiaques évidemment !

Oui, vous allez avoir du mal au début à vous convaincre de cela, mais petit à petit, votre cerveau va comprendre le message.

Cela va vous aider à calmer, en partie,  la panique ou la grosse crise d’angoisse.

Cela ne vous dispensera pas, hélas, de faire une thérapie ou de trouver des solutions pour apprendre à vous relaxer et mettre fin à ses crises.

En effet, si vous ne faites rien les crises ont tendance à s’amplifier ou à se répéter de plus en plus ! Il est rare que ce problème disparaisse de lui-même.

Le stress des crises d’angoisse est-il mauvais pour le cœur ?

Vous lisez partout que le stress est néfaste pour le cœur. Alors, en stressant à chaque crise de panique, risquez-vous d’avoir une maladie cardiaque ?

Sans être docteur, voici ce qu’il faut impérativement retenir : le stress est mauvais pour la santé si vous pensez qu’il l’est. Cela dépend de votre état d’esprit.

Et, je vous rassure, si vous avez fait tous les examens médicaux nécessaires, votre cœur ne risque pas de flancher. Alors, cessez de prendre votre tension et votre pouls, cela risque au contraire de vous angoisser encore plus !

Si vous pensez que cet article peut aider vos connaissances à mieux gérer les crises de panique, et bien, partagez-le ! À bientôt !

Emmanuel !

9 Comments

  1. Phil DDELKA 29 décembre 2018 at 15 h 51 min

    Merci pour cet article qui explique bien la différence entre une crise d’angoisse et une crise cardiaque.
    Moi même, quand je souffrais de troubles sévères d’anxiété, je ne savais pas faire la différence.
    Aujourd’hui je débute une site dans lequel j’aimerais partager mon expérience.

    Je ne manquerai pas de lire les articles « Thérapie Comportementale » qui me paraît tout à fait intéressant et sérieux.

    Phil

  2. therapie 29 décembre 2018 at 16 h 11 min

    Bonjour Phil,

    Merci pour votre commentaire ! J’espère que cet article va vous aider à aller mieux ! Bonne continuation.

  3. Stephanie 23 mai 2019 at 21 h 48 min

    Bonsoir,

    J’ai envie de vous dire « j’en vous aime ! », vous me sauvez un peu la vie avec cet article. Cela fait trois jours que je suis en plein stress et en lisant ça j’ai eu ma réponse : le va et vient des picotements etc. Ouf ! C’est MA différence, et ça me soulage tellement de lire ça, que depuis que je l’ai lu (environ 3h), je n’ai quasi plus rien alors que depuis ces 3 jours j’avais des nausées toute la journée, des crises d’angoisses toutes les heures etc… la PLUS RIEN ! Alors oui, vous sauvez ma santé mentale immédiate !
    Merci beaucoup !!!

  4. therapie 24 mai 2019 at 8 h 35 min

    Bonjour,

    Je vous remercie pour ce témoignage. Cela me fait plaisir de vous aider ! Bonne continuation !

  5. Josée Frenette 18 juillet 2019 at 9 h 46 min

    Bonjour,
    Je suis ds l angoisse depuis un certain temps pour sa. A ce qu’il paraît que pour une femme les symptômes d une crise de coeur peuvent être quasi inexistant alors comment savoir?

  6. Yannick Servaege 18 septembre 2019 at 14 h 34 min

    Bonjour,
    un même article mais avec comme titre : « Crise de panique, crise d’angoisse ou A.I.T. A.V.C. » me semblerais pertinent.

  7. therapie 18 septembre 2019 at 14 h 42 min

    Bonjour Yannick, c’est une très bonne idée !
    Je vous remercie pour le conseil !

  8. Orica 11 novembre 2019 at 19 h 38 min

    Ce que vous dites est totalement faux.
    Vous dites que la crise cardiaque ne provoque pas de sensation d’étouffement. J’ai subit deux infarctus et à chaque fois je ne pouvais presque plus respirer, avec la sensation de manquer d’air.

  9. therapie 11 novembre 2019 at 22 h 04 min

    Bonjour, c’est ce que j’avais lu ! Mais il est possible que je me trompe. Aussi je vous remercie pour votre commentaire. L’avis d’un spécialiste serait intéressant. Le débat est ouvert…

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.