Doit-on rire de la pensée positive ?

 

Dans cet article, vous allez comprendre pourquoi on ne doit pas rire de la pensée positive, car elle peut changer votre vie.

La pensée positive est une variante assez récente en psychologie qui apporte une aide concrète et efficace aux personnes.

 

Mais la pensée positive est souvent perçue comme irréaliste, car on la confond avec la naïveté. Cependant, lorsque l’on approfondit le sujet, on découvre que la pensée positive est basée sur des comportements naturels.

Les psychothérapeutes spécialisés en thérapie comportementale qui la pratiquent ne sont ni des naïfs ni des crédules, mais au contraire des personnes capables d'apporter des solutions concrètes à une situation difficile (phobie, problème de couple, stress, enfant hyperactif, trouble du comportement alimentaire...).

Alors, doit-on rire de la pensée positive ? On peut rire de tout, bien entendu, mais ici le sens du mot « rire » (qui vient des détracteurs de la pensée positive) signifie : ne pas croire, critiquer, discréditer, condamner, blâmer...

Voici quelques éléments de réflexion sur la pensée positive pour ceux qui ne sont pas encore convaincus...

 

Les préjugés sur la pensée positive

Force est de constater que dans notre société actuelle les optimistes ne sont pas toujours bien vus. Ils endossent souvent l’image de personnes candides, voire un peu bêtes, qui sont l’objet de plaisanteries. Le sarcasme, la critique et la défiance sont souvent considérés comme des preuves d’intelligence.

L’esprit cartésien "à la française" est sans doute à l’origine de cet état d’esprit. Mais c’est surtout un positionnement peu constructif qui génère de la méfiance et empêche d’avancer. Il est difficile pour la plupart d’entre nous de voir le positif d’une situation ou du bien chez les autres sans douter.

La pensée positive suscite souvent une méfiance fondée sur des idées préconçues, une image fausse d’utopistes qui prête à rire. Elle est attachée à des phrases toutes faites et sorties de leur contexte telles que « Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes » ou « Quand on veut, on peut » qui donnent une image bien peu sérieuse.

Par exemple, la méthode du pharmacien Emile Coué fondée sur l'auto-suggestion positive pour renforcer la confiance en soi est très populaire, mais il n'a jamais été pris au sérieux par les scientifiques.

 

Les vraies valeurs de la pensée positive

Et pourtant, sans pensée positive point de salut ! C’est elle qui nous fait croire à l’amour, au mariage, en l’avenir, à sa carrière… C’est un sentiment naturel, seules quelques personnes suite à des traumatismes psychologiques (Décès, accident, déception, choc émotionnel…) ou à une éducation négative développent réellement une attitude pessimiste dans la vie pour moins souffrir. Loin d’être un soulagement, ce comportement négatif n’évite pas les déceptions et favorise la perte de confiance en soi.

Les méthodes de la pensée positive n’ont pourtant rien de magique. C’est la recherche et le développement de différents facteurs amenant à un meilleur épanouissement. On y retrouve :

  • la confiance,
  • la justice,
  • le civisme,
  • la coopération,
  • l’altruisme,
  • le courage,
  • l’éthique,
  • la solidarité...

Tous ces éléments permettent non seulement un bien-être personnel mais aussi social. Il suffit de regarder les résultats pour comprendre son influence, des études ont permis de constater que les personnes optimistes avaient moins de comportements à risques et vivaient plus longtemps en bonne santé. Et sur le plan du travail les employés « heureux » sont plus rentables pour l'entreprise.

Alors, oui, rions de la pensée positive, mais croyons-y !

*Candide ou l'Optimisme de Voltaire

Source : Psychologies Magazine - 2013

 

N'oubliez pas !

 

Un livre gratuit pour gérer votre stress !

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire