juin 9

Le meilleur exercice de respiration pour calmer une crise d’angoisse.

Vous ne savez pas respirer correctement lorsque vous avez une crise d’angoisse ?

Lorsque vous faites une crise d’angoisse, vous avez des difficultés à respirer, la sensation que vous allez mourir dans la minute qui suit, vous avez peur de manquer d’air, votre respiration est bloquée.

Alors vous prenez des respirations profondes, parfois ça fonctionne si vous respirez de la bonne manière, mais la plupart du temps, c’est encore pire !  Et la peur de manquer d’étouffer ne vous lâche pas.

Est-ce que cela vous est arrivé ? Dites-le-moi dans les commentaires !

Vous ne savez pas quoi faire et tous les bons conseils que l’on vous donne ne fonctionnent pas, vous avez toujours des difficultés à respirer.

Rassurez-vous dans cet article vous allez découvrir la meilleure solution pour calmer votre crise d’angoisse et la peur d’étouffer.

Sachez que la plupart de vos symptômes de crises d’angoisse sont dus à votre manière de respirer.

Vous avez le cœur qui bat vite, des étourdissements, une oppression dans la poitrine, la sensation que vous allez vous évanouir et bien c’est probablement dû en grande partie à votre façon de respirer.

Aimeriez-vous connaître comment pratiquer une bonne respiration pour calmer vos crises d’angoisse ? 

Aimeriez-vous vous sentir mieux et pouvoir rapidement reprendre l’activité que vous avez interrompue à cause de la crise ?

Si oui, restez jusqu’à la fin car je vais vous donner la technique de respiration la plus efficace pour calmer une crise d’angoisse.

Le meilleur exercice de respiration pour calmer l’angoisse !

Tout d’abord, sachez que la plupart des gens respirent avec le haut du corps dans nos sociétés occidentales.

Observez un bébé qui dort, il respire par le ventre, c’est une respiration naturelle, que l’on perd avec le temps. C’est peut-être le stress de nos sociétés qui fait que l’on ne prend plus le temps de respirer.

La première chose à faire est de respirer uniquement par le nez.

La respiration par le nez est beaucoup plus efficace que celle que l’on prend par la bouche.

Faites cette expérience, mettez une main sur votre thorax et l’autre sur le ventre.

Respirez maintenant par la bouche.

Testez cela plusieurs fois, vous constatez que votre respiration se fait par le haut du corps.

Maintenant refaites l’expérience en respirant uniquement par le nez sans utiliser votre bouche.

Remettez une main sur le thorax et l’autre sur le ventre.

Faites cela plusieurs fois :

Vous constatez que votre respiration est ventrale, elle est beaucoup plus efficace ! Cette façon de faire va déjà vous calmer.

Respirer uniquement par le nez va peut-être vous demander de l’entraînement, mais vous allez y arriver même si vous êtes enrhumé.

Il est possible qu’au début vous ayez du mal à le faire, mais peut-être  respirez-vous déjà par le nez, c’est le cas pour certains d’entre nous. 

Alors, passons à l’étape suivante. La plupart des personnes pendant une crise d’angoisse hyperventilent, c’est-à-dire prennent trop d’air.

Oubliez donc les bons conseils de votre entourage qui vous dit “ fait des respirations profondes” c’est totalement inutile, voire cela aggrave votre problème d’angoisse.

Par contre ce qui fonctionne pour calmer l’angoisse c’est l’hypoventilation…

 C’est le fait de prendre moins d’air.

Et je vais vous donner deux techniques les plus efficaces pour hypoventiler :

1 La première :

C’est la technique du 1/2. C’est-à-dire que vous allez prendre 2 fois moins d’air que vous n’en sortez.

Autrement dit, vous faites une inspiration pour deux expirations.

Si c’est trop court pour vous, ce qui est la plupart du temps le cas pour la majorité d’entre nous, vous pouvez faire 2/4.

C’est-à-dire que vous comptez jusqu’à 2 en inspirant (prendre de l’air) et  4 en expirant (sortir de l’air).

Vous allez voir que cela calme rapidement votre crise d’angoisse.

A force de le faire vous augmentez aussi votre capacité respiratoire et rapidement vous arrivez à faire 4/8 ou 5/10.

2 La deuxième :

Elle rejoint beaucoup l’autre exercice.

Tout d’abord, respirez normalement à votre rythme plusieurs fois.

Ensuite à la fin d’une expiration, lorsqu’il n’y a presque plus d’air dans vos poumons, vous pincez votre nez et faîtes une apnée, c’est-à-dire vous ne prenez pas d’air pendant au moins 2 à 4 secondes.

Ensuite reprenez quelques respirations normales puis recommencez à pincer votre nez et pendant 4 secondes retenez votre respiration.

Faites cela jusqu’à ce que vous vous sentiez bien calme.

Lorsque vous reprenez une respiration normale après l’apnée, elle doit être fluide, vous ne devez pas suffoquer, sinon retenez votre respiration moins longtemps.

Vous allez voir qu’au bout d’un moment vous arrivez à retenir votre respiration sans forcer 15 secondes et à être à l’aise lorsque vous reprenez une respiration normale.

Contrairement à ce que l’on pense vous augmentez votre taux d’oxygène en procédant de cette façon. Votre capacité respiratoire augmente et vous constatez que vous êtes moins essoufflé après un effort.

Les grands sportifs utilisent cette méthode pour augmenter leur performance et mieux récupérer, alors pourquoi vous en priver.

Testez et dites-moi si cela fonctionne dans les commentaires.

A bientôt !

Emmanuel


Vous aimerez aussi :

Qu’est-ce que la spasmophilie ?

Qu’est-ce que la spasmophilie ?
Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués (*)

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}