Comment gérer la colère de l’enfant à la maison et au supermarché ?

Comment gérer la colère de l'enfant à la maison ? 

Votre enfant se met en colère et refuse de vous écouter !
Vous sentez que, la moutarde vous monte au nez, et que vous allez bientôt, perdre patience.

Alors mettez votre enfant "hors-jeu" !

Qu’est-ce que le "hors-jeu" ou "time out" ?

"Super Nanny", dans son émission de télé réalité, l’utilisait beaucoup !

Il s’agit de mettre votre enfant à l’écart, de manière à faire baisser sa colère, la vôtre aussi par la même occasion, pour le faire obéir.

Vous pouvez mettre votre enfant dans un endroit ennuyeux couloir, buanderie...
Évitez la cave et le placard à balais ! Il est possible, aussi, tout simplement, de le mettre à la porte de l’endroit où vous vous trouvez.
Le temps de la mise à l’écart dépend de l’âge de l’enfant et de la durée de la colère.

Gestion colère enfant

Cliquez sur l'image

Évitez, si possible de l'envoyer dans sa chambre !

Soit, il aime sa chambre, vous lui donnez l’occasion, de ne pas faire la consigne et de pouvoir jouer. (chouette, à moi mes jouets !)
Soit, sa chambre va devenir un lieu de punition, il va refuser de faire ses devoirs et de jouer dedans, il lui sera difficile de s’y endormir (trop angoissant).

L’enfant ne se calme pas tout de suite ?

C’est normal, il va peut-être se mettre à crier, taper, pleurer encore plus, pour vous faire réagir. Attention au vase, en porcelaine de Chine, ou autre objet précieux ! Mais, ce n’est que temporaire ! Il va finir par s'arrêter.

Vous culpabilisez ?

Comment gérer sa culpabilitéSi, votre enfant reste un certain temps « hors-jeu », votre colère risque de tomber et vous allez avoir envie de céder… Vous ressentez de la culpabilité...

 C’est normal, vous aimez votre enfant et vous ne voulez pas qu’il souffre. Cependant, vous prenez le risque, d’être confronté au même problème la prochaine fois.

Alors tenez bon ! Faites vous aider par votre compagnon (compagne) pour résister ! Écoutez votre MP3 ! Mettez la télé plus forte… Et prévenez votre voisinage !

Il refuse de rester à l'endroit où il se trouve ?

Maintenez-le physiquement, sans vous énerver, en lui disant que vous êtes l’adulte, le seul maître à bord et qu’il a besoin de se calmer.
S’il s’assied, se lève et s’en va, ramenez le autant de fois que nécessaire, sans céder. Il finira par comprendre. Évitez de trop discuter avec lui.

Cette vidéo va vous aider à calmer la colère de votre enfant !

Quand sort-il du "hors-jeu" ?

Soit vous lui dites : « Quand tu seras calme, tu pourras revenir », soit vous estimez, vous-même, le temps qu’il doit passer à l’écart.

A quel âge peut-on commencer ?

Certaines études, disent que l’on peut commencer à 18 mois, à gérer la colère de l'enfant.
À 2 ans, l’enfant comprendra ce que veut dire le « hors-jeu », vous pourrez, si vous le souhaitez, lui expliquer. Plus il grandit, plus vous affinerez votre explication, mais ne vous noyez dans les détails.

Faites appliquer la consigne à l’origine de la colère après la crise :

Sinon, vous lui permettez d’échapper à un désagrément, il va encore apprendre que faire une colère a du bon !

Adaptez ces consignes à votre sauce, trouvez-en de meilleures… Vous êtes le/la premièr(e) à savoir ce qui est bon pour votre enfant.

Et s'il s'énerve au supermarché ?

      ÇA NE SERT À RIEN :

  • Ne discutez pas, ne cédez pas à sa demande, votre enfant est tellement noyé dans ses cris, qu’il ne vous entend plus.
  • Les « qu'est-ce-qu’il t’arrive », « arrête ton caprice », sont donc inutiles tout comme le « tais-toi tout de suite »
  • Votre enfant a donc besoin de votre aide et de votre sang-froid !

     ÇA MARCHE :

  • Montrez par un regard appuyé que vous êtes mécontent, mais que vous restez calme.
  • Apportez-lui la sécurité dont il a besoin et le tenant fermement dans les bras ou par la main et sortez du magasin.
  • Trouvez n’importe quel endroit où vous pouvez rester tranquille et laissez la colère perdre de sa vigueur sans rien dire, en restant toujours « enlacé » l’un à l’autre !!!
  • Juste après la crise, dès que vous voyez que vous avez à nouveau son attention, rappelez-lui tout ce qu’il n’a pas le droit de faire dans un lieu public  (Crier, taper, insulter…).
  • Demandez-lui s’il a bien compris et obtenez un engagement de sa part.
  • Si vous en avez le courage ( Allez… Après tout marchera comme sur des roulettes… Tout le temps !), retournez dans le magasin, pour acheter, ce que vous aviez prévu d’acheter.

Voici comment vous allez réussir à gérer la colère de votre enfant et
faire tranquillement vos courses au supermarché !

Ce n'est pas facile, mais si vous persistez, vous aurez la vie plus tranquille après.

J'aide, souvent les parents, avec ces techniques et ils en sont très contents. Je vous encourage à tester par vous-même et vous m'en direz des nouvelles.

Bon courage et gardez la tête froide !

Pour aller plus loin pour calmer les grosses colères !

      

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire