La phobie de la foule et des lieux publics : comment les soigner ?

Soignez votre phobie de la foule et des lieux publicsDécouvrez comment soigner votre ochlophobie (peur de la foule) ou votre agoraphobie (peur des lieux publics) et mieux vivre au quotidien.

Souffrez-vous d’ochlophobie ou d’agoraphobie ?

 

Vous vous sentez en danger les grands espaces ou les espaces clos ? Dans les transports en commun, à l’intérieur d’un supermarché, par exemple, vous respirez difficilement, êtes pris de vertige, de sueurs et de tremblements ?

Êtes-vous oppressé dans un lieu bondé ? Nausées, bouffées de chaleur, impression de tomber, vous envahissent ? La foule vous étouffe ?

L’agoraphobie (peur des lieux publics) et l’oclophobie (peur de la foule) sont souvent confondues et pour cause. Toutes deux sont des phobies liées à l’espace et aux personnes qui s’y trouvent.

Mais quand l’agoraphobe redoute de ne pas pouvoir s’échapper d’un endroit en cas de menace extérieure, l’ochlophobe craint plutôt d’être écrasé par les gens.

Dans les deux cas, vous en arrivez à avoir peur de sortir de chez vous. Effrayé par l’idée d’avoir à revivre cette panique, vous vous isolez.

Ces angoisses sont particulièrement handicapantes dans votre vie. En effet, les lieux publics et les espaces bondés font partie de votre quotidien.

Heureusement, ces phobies se soignent !

Aller faire des courses facilement, retrouver le plaisir d’assister à un concert, rejoindre des amis dans un restaurant, ne pas marcher des kilomètres pour aller au travail par peur de prendre le métro…

Oui, c’est possible et nécessaire, à condition d’utiliser la bonne thérapie.

Même si vous avez réussi à identifier la source de votre anxiété, ce qui n’est pas toujours le cas, ce ne sera pas suffisant.

Quant à la stratégie d’évitement de la situation anxiogène, non seulement, elle ne règle pas le problème, mais elle en entraîne d’autres (difficultés relationnelles, sensation de devenir fou…)

Au contraire, vous allez devoir vous confronter à votre peur. Rassurez-vous ! Personne ne va vous jeter au cœur d’une manifestation publique ou d’une gigantesque place. Le processus thérapeutique se fera en douceur et vous vous sentirez en sécurité.

Être accompagné pour faire face à sa peur des lieux publics ou de la foule

Il y a plusieurs remèdes à l’agoraphobie et à l’ochlophobie. Comme toutes les phobies, la guérison passe par la communication, l’apprentissage de la confiance en soi, l’accompagnement et les exercices de détente (le travail sur la respiration, par exemple).

Comprenez qu’au-delà de l’angoisse face à certains éléments du monde extérieur, il y a une anticipation de la panique.

Vous êtes certain que vous allez perdre le contrôle en situation phobogène. Il s’agit donc de vous habituer à ce contexte redouté pour convaincre votre cerveau qu’il n’y a pas de réels dangers.

Grâce aux progrès de la technologie, vous pouvez bénéficier de la thérapie par réalité virtuelle. Dans le cabinet du thérapeute, votre casque vous permettra d’être exposé graduellement à votre peur, à votre rythme.

Les images seront suffisamment réalistes pour avoir un impact sur votre ressenti, sans la brutalité d’une exposition traditionnelle.

À l’issue de la thérapie, il vous arrivera peut-être encore de ressentir une légère appréhension dans un lieu public ou au milieu de la foule, mais rien de comparable à votre état initial. Vous pourrez de nouveau vivre normalement.

Êtes-vous concerné par l’une de ces phobies ? Vous souhaitez avoir d’autres renseignements au sujet de la TCC dans ce contexte ? Si oui, n’hésitez pas à prendre contact avec moi.

Contactez-moi

Vous habitez loin du cabinet, à l'étranger, vous ne pouvez pas vous déplacer !

Faire une thérapie par internet c'est simple !

Pour en savoir plus cliquez sur l'image

thérapie en ligne