Les thérapies comportementales (infos diverses)

Dans cet article, vous allez découvrir ce que sont les thérapies comportementales et cognitives et ce qu'elles peuvent vous apporter.

Le thérapeute comportementaliste considère qu’un comportement inadapté, (par exemple, une phobie), a été appris dans certaines situations, puis qu'il s'est maintenu.

 

Les thérapies comportementales et cognitives chercheront, par un nouvel apprentissage, à remplacer le comportement inadapté par celui que souhaite le patient.

Le psychothérapeute définit, avec le patient, les buts à atteindre et favorise ce nouvel apprentissage en construisant une stratégie adaptée.

Une approche globale :

Un autre domaine en développement est la médecine comportementale, qui vise à provoquer et à maintenir des comportements favorables à la santé : gestion du stress, réduction des conduites d'addiction (alcool, tabac, jeu...) et une amélioration de l’observance médicamenteuse.

Lutter contre la douleur avec la thérapie cognitive et comportementale (TCC).

La thérapie cognitive et comportementale aide à la gestion de la douleur. En particulier, dans les douleurs chroniques, certains patients souffrent de ce que l'on appelle la kinésiophobie: peur de bouger.
Cette phobie contribue au maintien de la douleur.

Grâce à des techniques de remise en question des idées négatives, on amène progressivement les personnes à bouger plus, et par conséquent, à mieux se sentir dans leur corps.

Avec des techniques de relaxation et de méditation, on arrive à mieux accepter la douleur chronique. Cependant, en cas de douleur trop aiguë, il est indispensable de se tourner vers son médecin.

Les acouphènes et la TCC.

De très récentes études, ont prouvé l'utilité de la thérapie, en ce qui concerne la réduction des acouphènes : sifflement ou bourdonnement permanents, dans les oreilles.

La psychothérapie comportementale est en perpétuelle évolution :

Enfin, soumises aux règles de l’évaluation et des études contrôlées comme d’autres disciplines scientifiques, les thérapies comportementales et cognitives continuent d’évoluer et de nouveaux domaines d’application sont à venir.

Une efficacité vérifiée :

Les thérapies comportementales et cognitives ne résolvent pas tous les problèmes rencontrés en clinique, mais elles ont fait la preuve d’une efficacité supérieure, dans un certain nombre de troubles. Son efficacité est vérifiée par de nombreuses études contrôlées.

Elles ont aussi montré leur efficacité, dans la réhabilitation des patients psychotiques chroniques.

Les caractéristiques de la thérapie cognitive et comportementale :

Les thérapies comportementales et cognitives se distinguent ainsi des autres psychothérapies par certaines caractéristiques :

  • La recherche de la cause d'un problème, se fait plus dans le présent, que dans le passé.
  • Le changement durable du comportement est considéré comme un critère majeur de réussite de la thérapie.

Des techniques diversifiées :

Le thérapeute peut utiliser de nombreuses techniques, qu'il choisira en fonction du patient : techniques d’exposition variées, entraînement aux habiletés sociales, thérapie familiale comportementale et la relaxation.

L’efficacité des thérapies cognitives de la dépression a pu être comparée à celle des antidépresseurs.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire