septembre 20

Qu’est-ce que la spasmophilie ?

Avez-vous des crises de spasmophilie ?

Je reçois Célestine à mon cabinet, elle a vu son médecin traitant qui lui a conseillé de venir me voir.

Son diagnostic : Célestine souffre probablement de spasmophilie ou encore appelé crise de tétanie

Dans cet article nous allons voir ce que sont les crises de spasmophilie et restez bien jusqu’à la fin car vous verrez comment vous allez les calmer.

Alors de quoi souffre Célestine ?

Elle a  des picotements autour de la bouche, des fourmillements dans les mains, elle ne peut plus bouger ses doigts et si vous observez bien, elle a les doigts serrés. On appelle cela des mains d’accoucheur, un peu comme un médecin qui viendrait mettre ses mains pour recueillir bébé.

Mais surtout, elle hyperventile, c’est-à-dire qu’elle respire trop vite et qu’elle prend trop d’air et nous allons voir que cela a son importance.

Mais voyons ensemble ce qu’est la spasmophilie:

C’est une maladie qui n’est pas reconnue à travers le monde pourtant elle avait déjà été décrite par un médecin au 19ème siècle.

On l’appelle spasmophilie parce que les muscles se spasment.

Un signe spécifique, que nous avons déjà vu pour Célestine, c’est la contraction des muscles des mains qui se raidissent avec les doigts qui se rapprochent vers la paume comme les mains d’un accoucheur qui s’apprêtent à recevoir le bébé.

Pourquoi cette maladie n’est-elle pas reconnue dans le monde ?

Parce qu’on parle plus souvent de troubles anxieux, d’attaque de panique, également de  crise de panique, crise d’angoisse.

Elle peut être provoquée par 3 causes :

1ère cause : le facteur psychologique pour la plupart des cas.

 2ème cause :  les facteurs biologiques qu’il ne faut pas négliger.

Autrement dit, il peut y avoir plusieurs causes physiques à la spasmophilie.

Cela peut être un manque de calcium ou de magnésium.

Ce manque peut entraîner une hyperexcitabilité musculaire, c’est-à-dire des muscles qui se contractent.

Il y a aussi un autre facteur qui est vraiment méconnu c’est le facteur alimentaire.

Notre alimentation moderne pourrait être la cause de la spasmophilie ou des crises d’angoisse.

Il  s’agirait d’un encrassement de l’organisme par des toxines étrangères.

Ces toxines s’accumulent dans les cellules nerveuses et musculaires et en perturbent le fonctionnement. Cela provoque ce dont on a déjà parlé l’hyper excitabilité musculaire.

La 3ème cause est l’hyperventilation.

C’est impressionnant une crise de spasmophilie, la personne, tout à coup, va vous dire “ j’ai du mal à respirer”, elle a l’impression qu’elle va mourir et elle hyperventile.

La fréquence respiratoire, autrement dit, le nombre d’expirations et inspirations, augmente, cela entraîne un cercle vicieux car vous expirez trop. Il y a trop de gaz carbonique qui sort de votre cœur et le cerveau se dit qu’ il y a un problème et il augmente encore plus la respiration.

Il y a un déséquilibre entre le CO2 et le gaz carbonique et, de ce fait, le calcium ne rentre pas dans la cellule d’où une tétanisation des muscles.

C’est le serpent qui se mord la queue. L’hyperventilation entraîne plus de respiration qui entraîne un manque de calcium qui entraîne les muscles qui se raidissent qui entraîne du stress…

Bref vous m’avez compris ! ouf ! C’était la minute médicale !

Attention à ne pas confondre la crise d’épilepsie et la crise de spasmophilie.

Non, vous ne souffrez pas d’épilepsie. La personne qui en souffre tombe, fait des grands mouvements  et elle n’est pas consciente. Dans la crise de spasmophilie vous pouvez toujours parler.

Mais ce qui va vous intéresser c’est ce que vous pouvez faire.

Nous allons reprendre les 3 causes évoquées tout à l’heure.

Si vous avez des problèmes de calcium ou de magnésium, une simple prise de sang va les déceler et il vous faudra changer votre alimentation pour prendre plus de calcium ou de magnésium.

Si votre organisme est trop encrassé, il a trop de toxines qui provoquent de l’excitabilité musculaire.

Vous aurez besoin de manger plus sainement, moins de plats tout préparés, plus de légumes et éventuellement vérifier si vous êtes intolérant à certains produits comme le gluten, les produits laitiers et le sucre qui sont très mauvais pour l’organisme de toute façon.

Enfin la dernière cause qui est la plus fréquente c’est la crise d’angoisse qui entraîne de l’hyperventilation et le cercle vicieux dont on a parlé.

La solution est simple c’est l’inverse de l’hyperventilation, c’est l’hypoventilation, il va suffire de prendre moins d’air et de rétablir l’O2 et le gaz carbonique.

Vous pouvez tout simplement utiliser un sac en papier et respirer dedans, faites attention à vous arrêter au bout de quelques secondes afin de ne pas vous sentir mal.

Vous pouvez aussi respirer dans vos mains.

Vous avez besoin aussi de vous mettre au calme et  de vous extraire de toutes sources de stress, éloignez votre entourage pour mieux respirer.

Vous voyez donc que la spasmophile, même si vous en souffrez depuis des années, peut se soigner, malheureusement, elle est encore mal diagnostiqué et on vous renvoie souvent chez vous en vous disant, c’est psychologique, on vous donne un traitement, on vous dit de faire du yoga ou de la méditation.

Certes ce sont des outils efficaces pour vous calmer mais cela risque de ne pas soigner votre spasmophile.

Dites-moi si vous aussi vous souffrez de spasmophilie et si vous avez vos propres techniques pour la calmer. Ainsi par vos témoignages vous pouvez aider d’autres personnes.

A bientôt pour d’autres articles.


Vous aimerez aussi :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués (*)

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}