Comment se libérer de l’angoisse en 7 conseils efficaces ?

Il est possible de se libérer d'une angoisse !

Avez-vous tendance à avoir un sentiment d’oppression, une impression de manquer d’air, des bouffées de chaleur, transpirez-vous un peu de trop ou souffrez-vous d'un mal au ventre ou de fourmis dans les jambes.

Peut-être ressentez-vous parfois une boule dans la gorge ou dans le ventre.

Avez-vous peur d’un danger grave, de perdre le contrôle, ou avez-vous l'impression d'être,  comme détaché de votre corps, de vos sensations.

Ce sont les symptômes d’une crise d’angoisse qui peuvent virer parfois à la panique.

Aimeriez-vous savoir pourquoi vous êtes angoissé en permanence ? Voudriez-vous savoir comment vous débarrasser de cette angoisse ? De vous libérer de ces sensations très pénibles ?

Dans cet article, vous allez avoir 7 conseils pour mieux gérer vos angoisses au quotidien.

Cessez de vous demander pourquoi vous êtes angoissé !

Le premier conseil est contre intuitif, plus vous demandez, « je suis angoissé et je ne sais pas pourquoi » plus vous allez angoisser.

L’angoisse n’a parfois tout simplement pas de causes. Savoir pourquoi on angoisse, c’est un peu comme rechercher une aiguille dans une botte de foin. Il est possible de trouver des raisons, mais sont-elles justes ou certaines ?

Votre cerveau a horreur de laisser un problème irrésolu ! Lorsque vous ne saisissez pas la raison exacte de votre angoisse, vous amplifiez celle-ci.

Parfois aucune cause évidente n’apparaît, alors votre cerveau cherche une solution. Il cogite, rumine pendant des heures sans succès. C’est fatigant non ?

Ce qui va être plus utile, c’est de savoir comment moins angoisser ! Se "demander pourquoi" nous rend passifs, se poser la question du "comment" nous rend actifs, en nous faisant envisager des solutions pour passer à l’action.

Vous aimez regarder des vidéos, retrouvez le contenu de l'article cette vidéo :

Cessez de vouloir stopper la crise d’angoisse à tout prix.

Plus vous voulez chasser l’angoisse plus, celle-ci va s’intensifier.

Plus vous vous mettez la pression pour qu’elle parte, plus vous augmentez le stress !

Essayez donc de vous débarrasser d’une chanson que vous avez dans la tête que vous avez entendue dès le matin ! C’est dur non ?

Acceptez tout simplement que c’est une crise d’angoisse et que celle-ci va finir par partir naturellement.

Vous relâchez la pression et vous allez mieux pouvoir gérer la crise.

Christophe André, psychiatre et auteur, utilise cette image pour nous convaincre :

Imaginez-vous, que vous êtes en train de nager dans la mer au loin et qu’un courant vous emporte. Ce que je ne vous souhaite vraiment pas ! Si le courant est trop fort pour regagner le rivage, n’essayez pas de nager à contre-courant, vous allez très vite vous épuiser…

Si vous vous laissez dériver par le courant en essayant de ne pas couler, vous allez finir regagnez la plage, même si c’est un ou deux kilomètres plus loin. Mais vous aurez la vie sauve !

Il en est de même pour l’angoisse, elle va finir par se calmer et beaucoup plus vite que si vous  tentez de lutter contre elle.

Vous allez réussir à vaincre l’angoisse qui va s’en aller d’elle-même.

Plus on accepte, nos émotions sans lutter, plus on a le contrôle dessus.  C’est paradoxal, mais cela fonctionne et la science le démontre grâce à la thérapie d'acceptation.

Les catastrophes angoissantes que vous imaginez n’arriveront peut-être jamais !

Souvent, on imagine le pire et il n’arrive jamais. On peut se dire, » j’ai une présentation orale à faire, je n’ai pas l’habitude, je vais me planter, bafouiller… » La plupart du temps, cela se passe bien et si ce n’est pas le cas, ce n’est jamais aussi grave que l’on pense.

La solution pour moins angoisser : être plus positif ! On pourrait se dire, « je vais réussir cette présentation orale, car je l’ai préparé et puis la dernière s’est plutôt bien passée, si je me plante et bien, je recommencerais… »

En relativisant nos pensées négatives, on arrive à être plus serein. Vous retrouverez dans ce lien un exercice efficace pour être plus positif :

Respirez pour calmer l’angoisse.

Il existe de nombreuses méthodes de respiration. Je vous en conseille une que j’appelle l’hypoventilation.  Je la détaille sur un autre article de blog : crise de panique, crise d’angoisse, comment les gérer rapidement.

À partir du moment, où vous vous concentrez sur votre souffle, vous allez vous calmer.

Notre cerveau ne peut faire deux choses à la fois. Il n’est pas, comme on pourrait le croirhttps://www.therapie-comportementale.net/crise-de-panique-crise-dangoisse-calmer-rapidement/e, multitâche.  Aussi il est difficile de se concentrer sur l’angoisse et sur le souffle en même temps.

En étant focalisé sur votre respiration vous mettrez votre angoisse à distance.

Vous allez aussi, si vous calmez votre rythme respiratoire, faire baisser le rythme cardiaque.

Or, il y a un lien entre le cœur et le cerveau. Plus votre cœur bat vite, plus votre cerveau est en alarme ! Lorsque votre cœur bat lentement, le cerveau se dit « ouf, il n’y a plus de danger, reposons-nous » !

Vous allez grâce au souffle mieux gérer votre angoisse au quotidien !

Le sport un véritable anxiolytique.

Temesta, lexomil, Tranxene, Valium…, tous ces anxiolytiques ont, certes, leur utilité pour permettre de mieux gérer les grosses crises d’angoisse. Ne les arrêtez pas sans l’avis de votre médecin !

En même temps, faire du sport peut avoir un effet similaire. Il faudrait 10 à 12 semaines de pratique régulière pour ressentir ses effets !

Avec le sport, on sécrète une hormone qui s’appelle l’endorphine,  l’hormone du bien-être, qui va faire baisser votre angoisse.

Attention, nul besoin de courir un marathon ou  d’aller à la salle tous les jours, sauf si vous y prenez goût !

J’ai vu des résultats chez mes patients qui marchaient une dizaine de minutes par jour et qui se sentaient mieux, rapidement. Certes, ce n’est pas beaucoup, mais c’est un début ! Évidemment, vous obtiendrez plus de résultats, si vous en faites un peu plus.

Ainsi, vous allez calmer votre angoisse naturellement et non chimiquement !

La thérapie comportementale peut soigner votre angoisse !

On peut passer des heures chez un psychothérapeute à parler des causes hypothétiques de notre angoisse, l’enfance, le passé… Et sortir des séances sans avoir de solutions pour mieux la gérer.

La thérapie comportementale et cognitive fonctionne de manière très différente. Elle va vous aider, certes à mieux comprendre votre angoisse, mais vous allez avoir des exercices concrets pour moins angoisser.

Rapidement, vous allez apprendre à mieux gérer vos pensées et émotions négatives.

Vous aurez des exercices sur le souffle pour calmer rapidement une grosse crise d’angoisse.

Vous découvrirez quels comportements adopter pour faire passer votre angoisse efficacement et rapidement.

Pour découvrir comment vous libérer de l'angoisse :

Contactez-moi

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire